Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:37
Nana (2006)

  TITRE ORIGINAL : Nana
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2006 - 2007
  STUDIOS : [VAP] [NTV] [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [DRAME] [COMéDIE] [AMOUR & AMITIé]
  AUTEUR : [YAZAWA AI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 47 EPS 24 mins
1 - Prologue. Nana and NANA (序章・奈々とナナ [Joshou. Nana to NANA])

Nana décide d'aller à Tokyo dans le but de rejoindre son petit ami Shouji. Dans le train elle fait la connaissance de Nana Osaki mais la perd de vue à la descente du train. Pour pouvoir rester à la capitale avec son homme, elle va devoir se trouver du travail et un appartement. Elle rentre donc dans une agence immobilière et trouve un logement bon marché mais déjà convoité par Nana Osaki. Les Nana trouvent finalement un accord et décident d'habiter ensemble mais de vivre chacune de leur côté.
-Elie149-
2 - Love? Friendship? Nana and Shouji (恋?友情?奈々と章司 [Koi? Yuujou? Nana to Shouji])

Nana Komatsu avait une liaison avec un certain Asano, un homme marié. Elle l'aimait vraiment mais pour lui Nana n'était qu'une "kogaru". A cause de son travail, Asano fut transféré dans une autre ville. Ils ne se voient plus... Nana a beaucoup de mal à l'oublier.
Dans cette épisode on voit comment elle a rencontré Shouji, qui à la base devait être son premier "ami garçon"...
-Elie149-
3 - Nana and Shoji, Love's Whereabouts (奈々と章司、恋の行方 [Nana to Shoji, koi no yukue])
 
4 - Nana's Love, NANA's Dream (奈々の恋、ナナの夢 [Nana no koi, NANA no yume])
 
5 - Ren's Dream, NANA's Thoughts (レンの夢、ナナの思い [Ren no yume, NANA no omoi])
 
6 - Snowing in Tokyo! Nana and NANA (雪の上京!奈々とナナ [Yuki no joukyou! Nana to NANA])
 
7 - Yasu Appears! Room No. 707 (ヤス登場!707号室 [Yasu toujou! 707 gou shitsu])
 
8 - Strawberry Glass and Lotus Flower (いちごグラスと蓮の花 [Ichigo gurasu to hasu no hana])
 
9 - Nobu in Tokyo! NANA's Song (ノブ上京!ナナの歌 [Nobu joukyou! NANA no uta])
 
10 - The Handsome Youth, Shin, Appears! (美少年シン登場! [Bishounen Shin Tojou!])
 
11 - Sachiko, Is This on Purpose? (幸子、わざとだよ? [Sachiko, wazato da yo?])
 
12 - Urgent Approach! Shouji and Sachiko (急接近!章司と幸子 [Kyuu sekkin! Shouji to Sachiko])
 
13 - Sachiko's Tears, Shouji's Determination (幸子の涙、章司の決心 [Sachiko no namida, Shouji no kesshin])
 
14 - Family Restaurant of Carnage (修羅場のファミレス [Shuraba no famiresu])
 
15 - Blast, First Live (ブラスト、初ライブ [Burasuto, hatsu raibu])
 
16 - NANA's Love's Whereabouts (ナナの恋の行方 [NANA no koi no yukue])
 
17 - Trapnest, Live (トラネス、ライブ [TORANESU, raibu])
 
18 - Hachi's Prayer, NANA's Thoughts (ハチの祈り、ナナの想い [Hachi no inori, NANA no omoi])
 
19 - NANA's Prize (ナナのごほうび [NANA no go houbi])
 
20 - Sudden Development! Hachi's Fate (急展開!ハチの運命 [Kyuu tenkai! Hachi no unmei])
 
21 - Dreams of a Suite Room (スイートルームの夢 [SUIITORUUMU no yume])
 
22 - Wish Of July 7th, Hachi's Love (七夕の願い、ハチの恋 [Tanabata no negai, hachi no koi])
 
23 - I do not want to pass over to anybody (誰にも渡したくない [Dare ni mo watashi taku nai])
 
24 - Hachi's Confused Heart (乱れるハチの心 [Midareru hachi no kokoro])
 
25 - A Capricious and Selfish Man (気まぐれで勝手な男 [Kimagure de katte na otoko])
 
26 - The Passing Hachi and NANA (すれちがうハチとナナ [Surechigau Hachi to NANA])
 
27 - Hachi's Desired Future (ハチの欲しい未来 [Hachi no hoshii mirai])
 
28 - Hachi and Nobu, Urgent Approach (ハチとノブ、急接近 [Hachi to Nobu, kyuu sekkin])
 
29 - The Problem of Expressing Love (愛情表現の問題 [Aijou hyougen no mondai])
 
30 - Breakdown, NANA's Heart (決壊ギリギリ、ナナの心 [Kekkai girigiri, NANA no kokoro])
 
31 - Hachi's Child, Pregnancy (ハチ子、妊娠 [Hachi ko, ninshin])
 
32 - Don't Separate the Joined Hands (繋いだ手を離さないで [Tsunai da te o hanasa nai de])
 
33 - Hachi's Choice (ハチの選択 [Hachi no sentaku])
 
34 - The Broken Strawberry Glass (割れたいちごのグラス [Ware ta ichigo no GURASU])
 
35 - Reira's Loneliness (レイラの孤独 [Reira no kodoku])
 
36 - Blast's New Song!! (ブラスト新曲!! [BURASUTO shinkyoku!!])
 
37 - Hachi, High-Class Housewife (ハチ、シロガネーゼ [Hachi, shiroganeeze])
 
38 - The Trigger of Fate (運命の引き金 [Unmei no hikigane])
 
39 - Look, Hachiko (ハチ公、見てろよ [Hachiko, mi tero yo])
 
40 - Blast, Debut! (ブラスト、デビュー! [BURASUTO, DEBYUU!])
 
41 - Blast Lodging Together (ブラスト合宿 [BURASUTO gasshuku])
 
42 - NANA, Sudden Fit (ナナ、突然の発作 [NANA, totsuzen no hossa])
 
43 - Blast, Guerilla Live (ブラスト、ゲリラライブ [BURASUTO, GERIRA RAIBU])
 
44 - Blast VS Trapnest (ブラストVSトラネス [BURASUTO VS TORANESU])
 
45 - Blast's First TV Performance (ブラストTV初出演 [BURASUTO TV hatsu shutsuen])
 
46 - Reunion! Hachi and Shoji (再会!ハチと章司 [Saikai! Hachi to Shoji])
 
47 - The Fireworks Display, Hachi and NANA (花火大会、ハチとナナ [Hanabi taikai, Hachi to NANA])
 

Staff de Nana
YAZAWA Ai - Auteur/Créateur
BEAUCAIRE Nicolas - Doubleur VF - Shoji
CHEMIN Pascale - Doubleur VF - Hachi
CRETON François - Doubleur VF - Shin
GRADI Emmanuel - Doubleur VF - Mizukoshi
GREMY Claudine - Doubleur VF - Nana
HEINE Renaud - Doubleur VF - Ren
LELYON Fabrice - Doubleur VF - Nobu
MONTALTO Jean Marc - Doubleur VF - Asano-Koichi Sato
NOEL Colette - Doubleur VF - La mère d’Hachi
PELLEGRIN Patrick - Doubleur VF - Kyosuke
PICHON Yann - Doubleur VF - Ando
SINDBERG Susan - Doubleur VF - Junko
TOME Antoine - Doubleur VF - Yasu
VOLPE Isabelle - Doubleur VF - Sachiko
Titre alternatif
ナナ
Synopsis
Deux jeunes femmes font connaissance dans le train qui les mène à Tokyo. Tout semble les opposer. L’une est une fashion victime croqueuse d’hommes un peu naïve et l’autre est une chanteuse de rock au look gothique et aux paroles franches.
Les apparences sont trompeuses comme souvent, car leurs destins semblent liés: même prénom, même âge, un voyage à Tokyo motivé par des raisons identiques et bientôt un appartement en commun.
Décidément , Nana Komatsu et Nana Ôsaki étaient faites pour se rencontrer !
Mais cette voix off si triste qui nous raconte leur histoire, à laquelle des deux appartient-elle?
- kidacom -
Critiques
Il y a des animes qui sont de tels chef d’oeuvres que lorsque nous faisons une critique dessus, nous n’avons qu’une seule peur : c’est de ne pas être assez élogieux à leur égard. Pas la peine de vous le cacher plus longtemps, Nana en fait clairement partie.
Tiré du très célèbre manga éponyme, Yasawa Ai nous offre ici une animation somptueuse qui ravira la plupart des fans et comblera toutes leurs espérances. Il faut noter que ce n'est pas la première fois que l'auteur voit une de ses oeuvres portées sur le petit écran, comme Paradise Kiss que je vous invite à voir également.

Mais, revenons en à Nana. Cette série, c’est tout d’abord deux adolescentes se prénommant toutes les deux Nana. A première vue, tout les sépare. Alors que l’une est dans le « style gothique » et possède un caractère bien trempé, la deuxième fait enfant de bonne famille avec sa tenue et sa naïveté effarante. Cependant, d’incroyables coïncidences vont se succéder, leur permettant dans un premier temps, de sympathiser dans un train en destination de Tokyo (où elles désirent toutes les deux s’installer) pour finalement les faire cohabiter dans le même appartement portant le numéro 7 (nana est le chiffre 7 en japonais). Ainsi commence l’histoire de ses deux jeunes filles, que le destin semble vouloir réunir, livrées à elles mêmes dans la capitale du Japon.

A mes yeux, Nana est tout simplement un diamant pur taillé par des mains de Maître. Il nous suffit de la première image de l’Opening pour constater que les dessins sont somptueux. La finesse du trait, le travail sur les ombres, luminosité/contraste tout est fait subtilement ce qui rend l’oeuvre très agréable à regarder. De plus, un des grands points forts de cet auteur, est qu’il sait fournir à chacun de ses personnages une immense garde-robe originale et variée. Rien que par ce détail, Nana se distingue de la plupart des animes où nous voyons un héros porter systématiquement les mêmes vêtements.
Un des autres points positifs, est que cette série nous présente une multitude de personnages peaufinés avec soins et possédant chacun un caractère bien défini. Ainsi, les interactions humaines sont très intenses et parfois très poignantes aux yeux du spectateur. Chaque acteur, même secondaire joue un rôle très important tout le long de la série. Cette mise en avant de tout les protagonistes permet d’avoir le point de vue de chacun sur des événements cruciaux de l’anime. Ainsi, le spectateur peut savoir ce que pense chaque personnage et prendre parti ou non pour l’un d’eux. L’immersion dans l’anime est ainsi totale.
Bien évidemment, la base sur quoi repose le formidable succès qu’a connu le manga au Japon et en France, tourne autour des deux Nana. Le travail fourni sur elles que ce soit leur personnalités ou les situations auxquelles elles sont confrontées est vraiment impressionnant. Yasawa arrive en effet, à montrer que deux jeunes filles que tout semble séparer auront pour point commun tout ce qui touche à l’amour. Ce qui est formidable, c’est que les deux Nana vont s’influencer et faire évoluer le caractère de l’autre. De cette manière, alors qu’Hachi (pseudo donné par Nana Ôsaki à l’autre Nana) va faire ressortir la douceur et la tendresse que Nana tente de garder au fond d’elle, Nana de par son existence et sa forte personnalité, influencera grandement Hachi qui l’admire. Celle-ci, par le simple fait de la côtoyez tout les jours se forcera à être de moins en moins naïve au contact des hommes, ce qui est, il faut bien le dire, la source de bon nombre de ses ennuis. L’amitié qui se forme entre elles est sublimement construite, pour faire au final en sorte que mutuellement elles deviennent l’ange gardien l’une de l’autre.
N’oublions pas de préciser que l’anime Nana possède une bande son formidable. On peut souligner entre autre l’excellent Opening Rose des Black Stones.

En résumé, la série Nana qui suit parfaitement l’histoire du manga est un vrai bijou de l’animation japonaise. Il est inenvisageable de passer à coté de ce phénomène tellement celui-ci atteint des sommets dans tout les domaines. A noter que le dernier épisode se terminera sûrement aux alentours du volume 10 du manga, il faudra donc probablement acheter le manga pour connaître la suite de nos Nanas adorées.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Yohan DRIAN consacré à tout ses mangas préférés...
  • : Mon blog consacré à SAINT SEIYA beugant en permanence, j'ai fini par me dire "je change de blog" et pour la peine, j'ai donc décidé de crée un blog sur plusieurs séries, c'est plus sympa et ça donne plus de sujets de conversation... J'ai depuis reconfiguré mon premier blog sur SAINT SEIYA avant de le supprimer et créé le site Planète Manga Néo
  • Contact

Profil

  • Yohan DRIAN alias ShiriuSan

My videowall

Mes sites culture japonaise

le blog
le site

Archives