Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:05
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:04
Capitaine Flam
Nom original Captain Future (キャプテン・フューチャー)
  Capitaine Futur
Origine Japon
Maison de production Tôei
Année de production 1978
Nombre d'épisodes 52
Auteur roman Edmond Hamilton
Réalisation Tomoharu Katsumata, Tomoji Katsumata, Johei Matsuura
Production Chiaki Imada, Hiroshi Takeda
Scénarii Toyohiro Andô, Masaki Tsuji
Chara-Design Takuo Noda, Toshio Mori
Décors Tadanao Tsuji
Musiques Yuji Ohno
Gén. VF interpreté par Richard Simon, Bernard Minet (club Dorothée seulement)

1ère diffusion hertzienne 7 janvier 1981 (TF1 - Les Visiteurs du Mercredi)
1ère diffusion francophone  1980 (RTBF)
Rediffusions 1984, 18 novembre 1987 puis été 88 (TF1 - Club Dorothée)
été 2002 (France 3)
Hiver 2005 (France 4 - TNT)
4 Février 2007 (France 3 - Nuit Manga)

Bonus Documents d'Archives


Synopsis :
Lorsque le gouvernement intersidéral ne peut plus rien faire contre les pires criminels de la galaxie, lorsqu’il est désemparé devant les plus grandes menaces et les problèmes les plus insurmontables, il fait appel à Curtis Newton, dit le Capitaine Flam et son équipe... les seuls à pouvoir se dresser contre le mal, quel qu’il soit.
C’est à bord du Cyberlabe que l’intrépide Flam, héros à la grandeur d’âme inégalée, mène ses missions. Il est aidé de Mala, l’androïde métamorphe (capable ainsi de changer son apparence), de Grag, le robot à la force herculéene, du professeur Simon Wright, le cerveau vivant, et des mascottes animales Limaye et Frégolo. Aidés aléatoirement de la policière Joan Landor (secrètement éprise du capitaine) du colonel Ezla Garni et du petit orphelin Ken Scott, nos justiciers vont de planète en planète, de monde en monde, affronter les plus variés des dangers.
Le Capitaine Flam, qui a voué sa vie au bien de l’humanité, se bat ainsi en hommage à ses parents, tués alors qu’il n’était qu’un enfant.

Commentaires :
"Capitaine Flam" arrive au tout début des années 80, dans la mouvance des séries animées japonaises à succès, instaurée par Goldorak. Extraites d'une série de nouvelles américaines écrites par Edmond Hamilton au milieu du siècle, les aventures sidérales et passionnantes des "Future men" font vite l'unanimité pour toute une génération. Si les héros paraissent un peu fades aujourd’hui (trop propres, trop parfaits, invincibles et presque sans défauts), il est important de souligner la richesse des scénarios, et la grande variété des méchants qui donnent à la série ses lettres de noblesse : du majestueux Empereur de l’Espace à Kahlone (fils des assassins des parents de Flam) en passant par le mystérieux Wrackar, le pirate Kim’Iwan ou l’armée de squelettes vivants des semeurs de givre, ils ont tous leurs ambitions propres. Enfin, la série, si elle a vieilli et accuse son âge, reste culte de nos jours grâce à un doublage impeccable et un générique VF inoubliable et totalement original par rapport à son homologue japonais. Il existe également un "TV special", publié en France en vidéo des années apres la série télé, à l’intérêt très discutable, intitulé "la course à travers le système solaire").

A savoir qu'après le très culte générique de Jean Jacques Debout (chanté par Richard Simon), Bernard Minet a chanté le temps d'une vingtaine d'épisodes un générique inédit, pas mal du tout, lorsque la série repassa dans le club Dorothée. Cette chanson fut vite remplacée par l'original de JJ Debout et n'a, à l'heure où j'écris ces lignes, jamais été éditée en CD.

Comme toute série culte de cette époque, Capitaine Flam bénéficia d'un flot de merchandising : du cartable à l'album de vignettes Panini, en passant par les jouets ou les disques. Un 33 T fut d'ailleurs enregistré avec les voix des comédiens de la série, pour une histoire inédite, et le dessin animé devint aussi une bande dessinée mensuelle avec "le Journal du Capitaine Flam". Enfin, pour les VHS et DVD, tous les 4 épisodes formant une aventure bénéficièrent d'un titre global (les fameux "Voyages") en plus des titres d'époque.

Liste des épisodes :
01. L'empereur de l'espace
02. La prison de la mer de feu
03. Prisonniers sur Mégara
04. La bataille finale
05. Le complot de Wrackar
06. Prisonnier sous la mer
07. Les créatures aquatiques
08. Le secret de Wrackar
09. Départ pour le passé
10. Planète inconnue
11. La naissance du système solaire
12. Un voyage de cinq millions d'années
13. La planète qui se meurt
14. Le créateur universel
15. La loi ancestrale
16. L'arme absolue
17. Le défi de Kahlone
18. La vallée des murmures
19. Le Capitaine Flam fend l'espace
20. Le fantôme de la planète transparente
21. Le sorcier de la galaxie
22. Sous le plus grand chapiteau de l'univers
23. La mort du Capitaine Flam
24. Sauvetage d'un micro-univers
25. Le cimetière de l'espace
26. Le pays glacé
27. Le chasseur de Mordicus
28. La fin des illusions
29. La révolte
30. Escapade hors de la galaxie
31. Impossible exploit
32. La mort d'un héros
33. La doublure du Capitaine Flam
34. Tournage au fond des mers
35. La planète aux mirages
36. Les cendres sacrées
37. De mystérieuses disparitions
38. Le maître de la Comète
39. Lumière sur les luxoides
40. Cauchemar en quatre dimensions
41. Les pourvoyeurs d'immortalité
42. Le défi de l'empereur de l'immortalité
43. Terreur dans la vallée des champignons
44. Combat dans la capitale éternelle
45. Sauvetage de la planète Tarust
46. Au secours de Grag
47. Le châtiment de l'âme abjecte
48. Kafoul, le héros
49. Le mystère des ruines de l'espace
50. Le mystère des hommes animaux
51. La grande bataille
52. Au-delà des ténèbres

Voix françaises (Studio SOFI) :
Philippe Ogouz Capitaine Flam
Serge Lhorca Professeur Simon Wright
Georges Atlas Grag
Albert Augier Mala, Wrackar
Sylvie Feit Johan Landor
Jacques Torrens Ezla Garni
Jackie Berger Ken Scott
René Arrieu Président Cashew, l'empereur de l'espace
Michel Gudin Narrateur
Dominique Paturel Voix off du générique
  Méchants et personnages secondaires:
Francis Lax Kahlone (voix 1), Professeur Zaro
Jacques Ferrière Kahlone (voix 2)
Claude Dasset Général Jackal
Jean Violette Le Roi Lulstane
Roger Carel Kwel Dell, hommes électriques et Luxoïdes
Gérard Hernandez L'empereur de l'immortalité
Jacques Chevalier Kim'Iwan, divers rôles
Philippe Dumat Cole Norton
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:03
Capitaine Flam
Nom original Captain Future (キャプテン・フューチャー)
  Capitaine Futur
Origine Japon
Maison de production Tôei
Année de production 1978
Nombre d'épisodes 52
Auteur roman Edmond Hamilton
Réalisation Tomoharu Katsumata, Tomoji Katsumata, Johei Matsuura
Production Chiaki Imada, Hiroshi Takeda
Scénarii Toyohiro Andô, Masaki Tsuji
Chara-Design Takuo Noda, Toshio Mori
Décors Tadanao Tsuji
Musiques Yuji Ohno
Gén. VF interpreté par Richard Simon, Bernard Minet (club Dorothée seulement)

1ère diffusion hertzienne 7 janvier 1981 (TF1 - Les Visiteurs du Mercredi)
1ère diffusion francophone  1980 (RTBF)
Rediffusions 1984, 18 novembre 1987 puis été 88 (TF1 - Club Dorothée)
été 2002 (France 3)
Hiver 2005 (France 4 - TNT)
4 Février 2007 (France 3 - Nuit Manga)

Bonus Documents d'Archives


Synopsis :
Lorsque le gouvernement intersidéral ne peut plus rien faire contre les pires criminels de la galaxie, lorsqu’il est désemparé devant les plus grandes menaces et les problèmes les plus insurmontables, il fait appel à Curtis Newton, dit le Capitaine Flam et son équipe... les seuls à pouvoir se dresser contre le mal, quel qu’il soit.
C’est à bord du Cyberlabe que l’intrépide Flam, héros à la grandeur d’âme inégalée, mène ses missions. Il est aidé de Mala, l’androïde métamorphe (capable ainsi de changer son apparence), de Grag, le robot à la force herculéene, du professeur Simon Wright, le cerveau vivant, et des mascottes animales Limaye et Frégolo. Aidés aléatoirement de la policière Joan Landor (secrètement éprise du capitaine) du colonel Ezla Garni et du petit orphelin Ken Scott, nos justiciers vont de planète en planète, de monde en monde, affronter les plus variés des dangers.
Le Capitaine Flam, qui a voué sa vie au bien de l’humanité, se bat ainsi en hommage à ses parents, tués alors qu’il n’était qu’un enfant.

Commentaires :
"Capitaine Flam" arrive au tout début des années 80, dans la mouvance des séries animées japonaises à succès, instaurée par Goldorak. Extraites d'une série de nouvelles américaines écrites par Edmond Hamilton au milieu du siècle, les aventures sidérales et passionnantes des "Future men" font vite l'unanimité pour toute une génération. Si les héros paraissent un peu fades aujourd’hui (trop propres, trop parfaits, invincibles et presque sans défauts), il est important de souligner la richesse des scénarios, et la grande variété des méchants qui donnent à la série ses lettres de noblesse : du majestueux Empereur de l’Espace à Kahlone (fils des assassins des parents de Flam) en passant par le mystérieux Wrackar, le pirate Kim’Iwan ou l’armée de squelettes vivants des semeurs de givre, ils ont tous leurs ambitions propres. Enfin, la série, si elle a vieilli et accuse son âge, reste culte de nos jours grâce à un doublage impeccable et un générique VF inoubliable et totalement original par rapport à son homologue japonais. Il existe également un "TV special", publié en France en vidéo des années apres la série télé, à l’intérêt très discutable, intitulé "la course à travers le système solaire").

A savoir qu'après le très culte générique de Jean Jacques Debout (chanté par Richard Simon), Bernard Minet a chanté le temps d'une vingtaine d'épisodes un générique inédit, pas mal du tout, lorsque la série repassa dans le club Dorothée. Cette chanson fut vite remplacée par l'original de JJ Debout et n'a, à l'heure où j'écris ces lignes, jamais été éditée en CD.

Comme toute série culte de cette époque, Capitaine Flam bénéficia d'un flot de merchandising : du cartable à l'album de vignettes Panini, en passant par les jouets ou les disques. Un 33 T fut d'ailleurs enregistré avec les voix des comédiens de la série, pour une histoire inédite, et le dessin animé devint aussi une bande dessinée mensuelle avec "le Journal du Capitaine Flam". Enfin, pour les VHS et DVD, tous les 4 épisodes formant une aventure bénéficièrent d'un titre global (les fameux "Voyages") en plus des titres d'époque.

Liste des épisodes :
01. L'empereur de l'espace
02. La prison de la mer de feu
03. Prisonniers sur Mégara
04. La bataille finale
05. Le complot de Wrackar
06. Prisonnier sous la mer
07. Les créatures aquatiques
08. Le secret de Wrackar
09. Départ pour le passé
10. Planète inconnue
11. La naissance du système solaire
12. Un voyage de cinq millions d'années
13. La planète qui se meurt
14. Le créateur universel
15. La loi ancestrale
16. L'arme absolue
17. Le défi de Kahlone
18. La vallée des murmures
19. Le Capitaine Flam fend l'espace
20. Le fantôme de la planète transparente
21. Le sorcier de la galaxie
22. Sous le plus grand chapiteau de l'univers
23. La mort du Capitaine Flam
24. Sauvetage d'un micro-univers
25. Le cimetière de l'espace
26. Le pays glacé
27. Le chasseur de Mordicus
28. La fin des illusions
29. La révolte
30. Escapade hors de la galaxie
31. Impossible exploit
32. La mort d'un héros
33. La doublure du Capitaine Flam
34. Tournage au fond des mers
35. La planète aux mirages
36. Les cendres sacrées
37. De mystérieuses disparitions
38. Le maître de la Comète
39. Lumière sur les luxoides
40. Cauchemar en quatre dimensions
41. Les pourvoyeurs d'immortalité
42. Le défi de l'empereur de l'immortalité
43. Terreur dans la vallée des champignons
44. Combat dans la capitale éternelle
45. Sauvetage de la planète Tarust
46. Au secours de Grag
47. Le châtiment de l'âme abjecte
48. Kafoul, le héros
49. Le mystère des ruines de l'espace
50. Le mystère des hommes animaux
51. La grande bataille
52. Au-delà des ténèbres

Voix françaises (Studio SOFI) :
Philippe Ogouz Capitaine Flam
Serge Lhorca Professeur Simon Wright
Georges Atlas Grag
Albert Augier Mala, Wrackar
Sylvie Feit Johan Landor
Jacques Torrens Ezla Garni
Jackie Berger Ken Scott
René Arrieu Président Cashew, l'empereur de l'espace
Michel Gudin Narrateur
Dominique Paturel Voix off du générique
  Méchants et personnages secondaires:
Francis Lax Kahlone (voix 1), Professeur Zaro
Jacques Ferrière Kahlone (voix 2)
Claude Dasset Général Jackal
Jean Violette Le Roi Lulstane
Roger Carel Kwel Dell, hommes électriques et Luxoïdes
Gérard Hernandez L'empereur de l'immortalité
Jacques Chevalier Kim'Iwan, divers rôles
Philippe Dumat Cole Norton
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Yohan DRIAN consacré à tout ses mangas préférés...
  • : Mon blog consacré à SAINT SEIYA beugant en permanence, j'ai fini par me dire "je change de blog" et pour la peine, j'ai donc décidé de crée un blog sur plusieurs séries, c'est plus sympa et ça donne plus de sujets de conversation... J'ai depuis reconfiguré mon premier blog sur SAINT SEIYA avant de le supprimer et créé le site Planète Manga Néo
  • Contact

Profil

  • Yohan DRIAN alias ShiriuSan

My videowall

Mes sites culture japonaise

le blog
le site

Archives